Les entreprises qui réussissent sont celles qui ont le souci de toujours proposer à leur clientèle un service supérieur à celui de la concurrence. Dans bien des cas, c’est d’ailleurs par un manquement de la part d’un autre prestataire qu’une entreprise réussit à fidéliser de nouveaux clients. Il ne s’agit donc pas forcément de mettre en avant un service qui n’existe nulle part ailleurs, mais bien de montrer que faire appel à votre entreprise pour ce service sera plus avantageux que de se tourner vers quelqu’un d’autre.

 

De la même manière, pouvoir offrir à ses clients des services annexes est toujours bien reçu. Se montrer flexible et permettre à sa clientèle de gagner du temps tout en faisant des économies ne demande parfois qu’un petit effort supplémentaire, qui vaut largement d’être envisagé.

 

À chaque produit son étiquetage

 

Les entreprises qui créent des produits destinés à être commercialisés par d’autres enseignes, par exemple, peuvent proposer à leurs clients un étiquetage personnalisé des produits, leur évitant ainsi de devoir ré-étiqueter les produits eux-mêmes ou de faire appel à un imprimeur tiers.

 

Les distributeurs étiquettent leurs produits de manière parfois très personnelle, à l’image de Carrefour, qui a pris le parti d’orner ses produits d’un nouvel étiquetage nutritionnel non encore validé par les pouvoirs publics, comme l’explique cet article d’Europe 1. Ainsi, proposer à vos clients de vous occuper vous-même de cet étiquetage leur permet de compter sur un produit commercialisable dès sa livraison, sans avoir à organiser le ré-étiquetage.

 

Logistiquement parlant, la seule complication qui s’impose est de bien faire la distinction entre les commandes destinées aux différents clients (ce qui devrait déjà être le cas quoi qu’il en soit) et d’organiser la ligne de production pour imprimer exactement le nombre de produits commandés.

 

Prévoir un équipement adapté

 

Si certains clients ne demanderont rien d’autre qu’un numéro de lot et un petit logo sur une étiquette standard, d’autres seront plus exigeants et pourront même aller jusqu’à vous demander des étiquettes couleurs réalisées selon un design bien particulier… à condition que vous vous en donniez les moyens. La solution la plus adaptée est celle de l’imprimante à étiquettes capable de produire des étiquettes au rendu professionnel, sans pour autant être difficile à utiliser.

 

Il existe de nombreux types d’imprimantes à étiquettes, mais qui peut le plus peut le moins ! N’hésitez donc pas à choisir un modèle d’imprimante aussi perfectionné que votre budget puisse vous permettre. Chez un spécialiste comme Quicklabel, par exemple, il est possible de commander des imprimantes à étiquettes entièrement intégrables à la chaîne de production et dont la gestion peut être faite à partir d’un simple ordinateur, équipé d’un logiciel fiable et simple d’utilisation.

 

Et indépendamment des services supplémentaires qu’une imprimante à étiquettes vous permet d’offrir à votre clientèle, ce type d’appareil peut également être très utile en interne, pour aider notamment à l’organisation des stocks ou à étiqueter les produits que vous commercialisez vous-même en réduisant les coûts et en améliorant votre efficacité de production, aussi bien pour ce qui est de la réactivité que de la vitesse d’exécution.